LA MONTRE PREMIERE – CHANEL

chanel-montre-premiere-watch-c
Je ne porte pas de montre. Je me sers de mon téléphone pour regarder l’heure.
 
Lorsque plus jeune, j’en portais une, je regardais tout le temps l’heure en me disant: « il ne faut pas que je sois en retard » ou « dans combien de temps le cours se finit » (en regardant ma montre toutes les 10 minutes pour les cours qui m’intéressaient le moins), c’était à la fois stressant et angoissant. 
 
Mais, en fait, je crois que j’ai arrêté de porter ma montre quelques années plus tard. J’avais pour habitude de la  garder l’Été à la plage et un jour vers la fin de l’Été, j’ai enlevé ma montre (j’avais perdu la précédente dans les vagues). Autant vous dire que j’étais déjà au top niveau de mon bronzage. Seule la marque blanche non pas du maillot (enfin aussi, mais là n’est pas la question) mais de la montre subsistait sur mon poignet. Ne mettant plus de protection, j’ai été brûlée au deuxième degrés et il m’a fallu faire sans montre durant plusieurs semaines. A partir de ce moment, la montre étant devenue l’objet de la douleur je n’en ai plus reporté!
 
C’est en regardant la nouvelle campagne Chanel pour la montre Première que le désir de porter une montre m’est revenue. J’aimais déjà bien l’ancien modèle avec le double bracelet mais de voir le nouveau bracelet maillon en or jaune m’a fait craquer littéralement. Le cadran octogonal noir est très discret et cette montre me fait plus penser à un très beau bracelet.
J’ai eu le coup de foudre! Ma prochaine montre sera une Première où rien!
 
 
 
I do not wear a watch. I use my phone to check the time.
When younger, I wore one, I watched all the time, saying: « I cannot be late… » or « how many minutes last to the end of the course » (looking at my watch every 10 minutes for courses that didn’t interest), it was both stressful and scary.
But, in fact, I think I stop wearing my watch a few years later. I used to keep it the summer at the beach and one day towards the end of the summer, I take off my watch (I had lost my previous one in the waves). Let me tell you that I was already at the top level of my tan. Only the white mark not of the swimsuit (well, also, but that is not the question), but of the watch on my wrist survive. At not putting protection anymore, I was burned in the second degree and I had to do without watch for several weeks. From that moment, the watch became the subject of the pain and I didn’t wear it anymore!
 
That was when watching the new Chanel campaign for The Première that the desire to wear a watch is returned to me. I already liked the old model with double bracelet but to see the new one in yellow gold literally made ​​me fell in love. The black octagonal dial is very discreet and this watch makes me think more of a beautiful bracelet.
I had the crush on it! My next watch will be a Première or nothing!
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*