SOUS LE SOLEIL DE CAPRI

Capri fut une très jolie découverte. Je vous emmène avec moi, visiter un peu une partie de l’île. 
Descendue du bateau à Marina Grande, je me suis naturellement dirigée à travers les petites ruelles étroites de Capri pour arriver au centre ville, un peu plus en hauteur. Plus on monte, plus la vue est belle. Les maisons sont toutes très soignées, les jardins sont verdoyants et bien entretenus et on sent un mélange d’iode, d’agrumes et de fleurs… 
 
Arrivée piazza Umberto I, on découvre une ambiance très jet-set. Les familles se retrouvent sur la place près de l’église pour un mariage très chic où les robes longues volent au vent. Nous, on profite un peu de cette ambiance joyeuse en prenant un verre à l’une des terrasses de café. 
Puis, on reprend les ruelles pour aller de l’autre coté de l’île et on découvre au passage les boutiques de luxe, les restaurants huppés avec en façade les photos des dernières stars venues dans leur restaurant et hôtels cinq étoiles (les photos des piscines)… 

On se dirige maintenant vers le Belvedere di Tragara d’où l’on a une vue imprenable sur les imposants rochers Faraglioni. On admire la vue en prenant un jus d’orange frais (en fait, c’est plus qu’un jus d’orange car il y a aussi toute la pulpe). De là, on regarde inlassablement le ballet des mouettes prendre les courants ascendants et descendants au dessus de la mer et des falaises, on admire la flore, on prend des photos des lézards vert. D’ailleurs, en parlant de lézard, il y a une espèce très rare la Podarcis sicula coerulea (lézard bleu) qui vit exclusivement sur les rochers Faraglioni. 
On descend un peu en arpentant un chemin bordé de pins, le long des falaises. On aperçoit les rochers Faraglioni sous un autre angle et on découvre tout en bas, un restaurant avec une petite plage. Autour de nous, il y a toujours des maisons suspendues aux falaises (de très belles maisons même) et à ce moment là, je me demande: « mais comment font-ils pour faire leurs courses… » J’ai faim, c’est déjà l’heure de retourner à Marina Grande pour reprendre le bateau. Mais avant, une Caprese s’impose! 

… c’est sur, Capri n’est pas fini (merci, Hervé pour la chanson 😉 ) et j’y reviendrai avec plaisir pour voir entre autre la Villa Malaparte, magnifique maison face à la mer et en surplomb des falaises, où a été tourné Le Méprisavec Brigitte Bardot, la via Krupp, la grotte bleu et Anacapri!
 
Capri was a very nice discovery. I take you with me, visit a small part of the island.
Off the boat at Marina Grande, I was naturally led through the narrow streets of Capri to get to the city center, a little more height. The higher you go, the more beautiful the view is. The houses are all very neat, the gardens are lush and well maintained and we feel a mixture of iodine, citrus and flowers …
 
Arrival piazza Umberto I, we find a very jet-set atmosphere. Families gather on the square near the church for a very chic wedding where gowns blowing in the wind. We enjoy some of that festive atmosphere with a drink at one of the cafes.
Then we take the streets to get to the other side of the island and discovers the way the luxury boutiques, chic restaurants with pictures of celebrities  on their front wall and five stars hotels (photos of pools) …

It now heads to the Belvedere di Tragara where we can enjoy the breathtaking view of the towering rocks Faraglioni  We admire the view while having a fresh orange juice (in fact, it’s more than orange juice because it is also the whole pulp). From there, we look tirelessly ballet seagulls take upward and downward currents above the sea and the cliffs, you can admire the flora, we take pictures of green lizards. Moreover, talking lizard, there is a very rare species of Podarcis sicula coerulea (blue lizard) which lives exclusively on Faraglioni rocks.
It goes a little roam a lined with pine trees along the cliff path. Faraglioni rocks can be seen from another angle and discovers all the way down, a restaurant with a small beach. Around us, there are always houses hanging on the cliffs (beautiful houses even), I wonder, « But how do they do their shopping … » I’m hungry, it’s already time to go back to Marina Grande to take the boat. But first, we need to eat a Caprese!

… for sure, Capri is not finished (thank you, Hervé for the song;)) and I’ll be happy to come back to see Casa Malaparte, beautiful house facing the sea and overlooking the cliffs, where Le Mépris ( you can click on the link, the trailer worth it!) was filmed with Brigitte Bardot, Via Krupp, the blue grotto and Anacapri!

Photos: beaauuu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*