La Lettre qui Libère

blossom-type-by-alice-mourou-x

 

 

 

Peut-être l’aurez vous remarqué, depuis quelques post, je me livre un peu plus. Je parle un peu plus de moi… Bien ou pas, je ne sais pas.

 

Serais-je en train de relâcher la pression? Ou est-ce que je me sens plus à l’aise en vous parlant plus ouvertement? Et oui, tout le monde n’a pas la plume d’une Garance Doré. Certaines d’entre nous ont un don pour l’écriture. Personnellement, je ne me sens pas l’âme d’une romancière. Quand il s’agit de parler de soi, il est parfois difficile de trouver les bons mots. C’est peut-être mon cas.

Mais bon, je me dis qu’après tout, en suivant mon blog, vous aurez aussi sûrement envie de savoir qui se cache derrière ces jolies images, non?

 

Aujourd’hui, j’aimerai partager un truc qui vient de m’arriver et qui n’a rien à voir avec la mode.

 

Récemment, je me suis pris la tête avec une personne de mon entourage. Le genre de truc vraiment pas sympa!

Depuis ce moment là, je traînais une colère profonde qui, de jour en jour persistait.

 

C’est alors, qu’hier j’ai eu l’idée d’écrire noir sur blanc ce que je n’avais pas digéré.

Pour avoir entendu différentes histoires à ce sujet, je savais que faire cet exercice est vraiment efficace et libérateur.

 

J’ai commencé ma lettre comme une lettre normale, en écrivant le prénom de la personne à qui j’adressais cette lettre. J’ai ensuite déversé tout mon flot de colère en épanchant mon stylo jusqu’au bout, sans jamais me retenir sur ce que j’avais à dire.

J’ai signé la lettre et je suis sortie de chez moi avec.

 

Quelques pas plus loin, j’ai trouvé une poubelle qui me plaisait bien et j’ai déchiré cette lettre en mille petits morceaux!

Et vous savez quoi? Ce fut libérateur! Je me sens beaucoup mieux maintenant. Je suis de nouveau de retour dans la paix et la bonne humeur :-)

 

Et vous, comment faites vous pour évacuer une colère ou un non dit?

 

 


 

 

Perhaps you have noticed, in my recent post, I give myself a little more. I speak a little more about me … Good or not, I do not know.

 

Am I trying to release the pressure? Or is it that I feel more comfortable talking to you more openly? Yes, everyone does not have a gift for writing like Garance Doré. Some of us have this talent. I personally do not feel the soul of a writer. When it comes to talk about yourself, it is sometimes difficult to find the right words. It’s probably my case.
Anyway, I tell myself that, after all, following my blog, you will also probably want to know who is behind these pretty pictures, right?

 

Today I would like to share something that just happened to me and that has nothing to do with fashion.

 

Recently, I took the lead with a person around me. The kind of really not nice thing!
Since that time, I was draging with a deep anger which, day by day persisted.

 

Then, yesterday I had the idea to write in black and white what I had not digested.
To have heard different stories about it, I knew that this exercise is really effective and liberating.

 

I began my letter as a normal letter by writing the name of the person to whom I addressed the letter. Then I poured all my flood of anger pouring out my pen to the end, never hold me on what I had to say.
I signed the letter and I left home with.

 

A few steps further, I found a bin that I liked and I tore the letter into little pieces!
And you know what? It was liberating! I feel much better now. I am again back in peace and good mood :-)

 

And you, how do you manage to evacuate an angry or an  unsay thing?

 

 

Photo/Création: Alice Mourou

 

 

 

 

Suivre:

Comments

  1. 18 juin 2015 / 16 h 36 min

    [* WordPress Simple Firewall plugin marked this comment as « trash ». Reason: Test du Filtre Bot GASP (comment token failure) manqué *]
    Bonjour , tout d’abord votre plume est très jolie , dans le meme cas j’ai besoin de tout dire en face mais lorsque la conversation n’est pas possible , soit c’est une personne à laquelle je tiens vraiment et je tenterais un message tout en franchise , soit si la faute est plus grave et que j’en veux réellement à quelqu’un j ‘évacue tout par le sport et l’écriture d’un article . La musique est aussi une parfaite solution .

    • beaauuuparis
      18 juin 2015 / 17 h 54 min

      Le sport, oui, je viens de découvrir les joies du footing, effectivement c’est pas mal pour évacuer la tension accumulée :-) Merci pour votre commentaires, cela m’aide beaucoup :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*