Interview d’Hélène : E-PR chez Univers Presse

Hélène Univers Presse

J’ai rencontré Hélène il y a deux ans chez Univers Presse, le bureau de presse pour lequel elle travaille en tant que E-PR.
Au fil de mes différentes visites au showroom et lors des présentations presse, nous avons fait plus ample connaissance et c’est en discutant de nos parcours respectifs que l’on s’est trouvé quelques points en commun comme le fait d’avoir habiter à Londres, d’avoir adoré cette ville et d’être revenues en mode dépression totale retour à la réalité (vous verrez de quoi on parle un peu plus bas^^).
Hélène a un parcours formidable, très inspirant et je suis ravie qu’elle ait accepté de se prêter au jeu de l’interview car en plus de nous raconter son évolution, elle nous en dit plus sur son métier d’attachée de presse et donne quelques conseils à ceux qui voudraient se lancer dans cette voie.

Tu es e-PR, en quoi consiste ton métier ?

Comme l’Attachée de Presse print, on essaye de faire connaître nos différentes marques auprès des journalistes.

On réalise donc des sélections de visuels selon les thématiques des journalistes. On travaille essentiellement avec les webzines (Grazia.fr, Glamour.com…) ou pure playeur (Puretrend, JDF, Melty…). On prépare des sélections de visuels selon leur thématique, des interviews, des focus créateurs…

On s’occupe également de tous les partenariats influenceurs, organisation d’événements (webzine, influenceurs), et on travaille aussi avec certaines journalistes du Print pour toutes les demandes de visuels HD.

Je suis également en charge du Community Management de l’agence (Instagram, Facebook…)

As-tu une journée type ?

On n’a jamais une « journée type », en revanche, on a des missions type : envoi de mails, relances…

3 mots qui caractérisent ton métier ?

Rencontre, communication, passion

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Il y a beaucoup de choses qui me plaisent ! On travaille avec de très jolies marques et développer leur image est toujours une nouvelle aventure.

Je travaille également avec une équipe de choc que je ne voudrais changer pour rien au monde !

Et des choses moins sympas ?

Travailler ? Je plaisante. Il y a forcément des imprévus de dernières minutes, surtout lorsque nous organisons des évènements, mais j’ai des coéquipières en béton donc on trouve toujours des solutions.

Quel est ton plus beau souvenir depuis que tu travailles dans la mode ?

Sans hésiter, lorsque j’ai travaillé auprès de Michel Vivien en tant qu’assistante styliste. Dessiner, imaginer des collections, partir en usine, apprendre à dessiner sur des formes… C’était une expérience de dingue.

Est-ce que tu savais ce que tu voulais faire plus jeune ?

Absolument pas… J’aurai rêvé être archéologue, donc autant te dire que nous sommes bien loin de la vérité !

Quelles études as-tu fait ?

J’ai passé un bac L à Paris puis j’ai enchainé sur une Licence en Communication & Marketing à Sup de Pub, puis un Master en Communication & Marketing dans le secteur du luxe, et un M2 en Brand Strategy à Londres – le tout dans la même école.

Ensuite, tu as continué tes études à Londres ? Peux-tu nous raconter comment cela s’est fait et qu’est-ce qui t’as poussé à partir à l’étranger ?

J’ai effectivement passé mon dernier Master à Londres, et c’était absolument fou. J’avais vraiment envie de partir à l’étranger avant de commencer à travailler.

On en avait parlé avec une amie et on s’est motivée à la dernière minute. On a pris une colloc’ ensemble dans le nord de Londres, à deux pas d’Hampstead Heath.

Les premières semaines étaient un peu dures, puis on a décidé de sortir de notre « grotte » et s’adapter aux horaires Londonien. C’était vraiment dingue.

Tu dois avoir plein de bons souvenirs de ta vie là-bas ?

J’en ai à foison ! Je ne pourrais même pas en choisir un…

A la suite de cette expérience, tu es revenue à Paris, comment s’est passé ton retour ? Est-ce que ton expérience à l’étranger t’a ouvert des portes ?

LA D.E.P.R.E.S.S.I.O.N hahah ! C’était très difficile… lorsque tu passes presque un an avec les mêmes personnes dans une ville aussi folle que Londres, le retour à la réalité est quelque peu brutal. N’oublions pas que tu pars d’un endroit où t’habiller en marcassin est la chose la plus cool au monde.

Je ne sais pas si mon expérience à l’étranger m’a réellement ouvert des portes, mais ce qui est sûr c’est que tu en reviens plus mature (enfin j’espère) et bilingue (enfin j’espère aussi) !

Aurais-tu un conseil à donner aux personnes qui souhaitent faire leurs études à l’étranger ?

Partez dès maintenant !

C’est à ce moment-là que tu as travaillé au sein de la rédaction du magazine Grazia ?

Exactement, j’ai postulé au Grazia.fr lorsque j’étais à Londres. J’étais stagiaire pendant 6 mois (classique) et j’ai également fait quelques piges pour la mode.

J’ai adoré pouvoir travailler au sein de la rédaction du site, et je me suis liée d’amitié avec des filles qui sont maintenant devenue – pour certaine – intégrée au magazine.

Avant d’occuper ton poste actuel chez Univers Presse, tu avais déjà travaillé avec eux, je crois ?

Oui j’avais fait un stage à 19/20 ans. Je m’étais très bien entendu avec les trois Attachées de Presse Sabrina, Daniela et Camille – qui sont des filles en or.

Aurais-tu un conseil à donner pour ceux qui veulent devenir PR ?

Lancez-vous dans le digital, et pas forcément spécialisé dans la mode ! (beauté, food, voyages…)

Pour finir, quelles sont les adresses où tu aimes bien aller en ce moment, dans Paris ?

Une copine, Fanny, vient d’ouvrir un café dans une 11ème « Passager café » une petite folie !

Passager Café

107 Avenue Ledru-Rollin, 75011 Paris

Il y a Borgo delle Tovaglie pour ses pâtes et sa déco !

Borgo delle Tovaglie

4 Rue du Grand Prieuré, 75011 Paris

Les classiques Miznon et chez Gladine.

Miznon

22 Rue des Ecouffes, 75004 Paris

Gladine

64-66 rue de Charonne, 75011 Paris

Et pour prendre un verre Professore ou La Candelaria (lorsqu’il me reste des sous)

Professore

7 Rue Choron, 75009 Paris

Candelaria

52 Rue de Saintonge, 75003 Paris

 

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*