Interview de Stella : Rédactrice Mode Homme

Stella

Aujourd’hui, Interview !!! Je sais, certain(e)s d’entre vous attendaient ce nouveau post depuis la Rencontre avec Lisa, qui vous avait beaucoup plu. Alors tadam ! :)

Je vous présente Stella, que j’ai rencontré en Février dernier lors d’un événement Mode. Ce soir-là, nous étions assises en face l’une de l’autre, chacune sur notre canapé avec nos groupes d’amis respectifs. J’ai tout de suite remarqué son sens inné du style (Stella avait une coiffure super originale et un look preppy craquant, avec un sweat imprimé aux dessins de Jean-Michel Basquiat) et sa prestance à la fois cool et rassurante. Curieuse d’en savoir plus sur elle, j’ai attendu le bon moment pour lui parler et découvrir ainsi que Stella est Rédactrice Mode Homme.

Rédactrice Mode Femme, je crois qu’on connait tous, plus ou moins, les tenants et les aboutissants mais pour la Mode Homme, c’était un peu moins clair (en tout cas pour moi!) et j’étais très curieuse de lui poser plein de questions sur son parcours, son métier, ses habitudes et bons plans :

Tu es rédactrice mode Homme en Free-lance, en quoi consiste ton métier?

Humer l’air du temps, aller chercher ce que Monsieur aimera ou aimerait demain.

Comment en es-tu venue à travailler dans la mode? Je crois que tu te destinais à travailler dans un autre domaine que la mode?

Par hasard. J’ai fait tous mes stages dans la mode et donc je suppose que c’était plus ou moins normal pour moi de continuer dans la même filière. Mais oui, mon éducation me préparait à devenir avocate, médecin, haut fonctionnaire. Bref des vrais métiers.

Quelles études as-tu fait?

Un cursus classique d’une littéraire en perdition à la fac de Rennes 2. J’ai fait un LEA Commerce International des Entreprises et une Spécialisation en Communication et Marketing International des Entreprises.

Revenons-en à ton métier. Tu es la première « rédactrice mode Homme » que je rencontre, comment as-tu été amenée à travailler pour l’homme? Etait-ce un choix de ta part?

Au début cela n’a pas été un choix, c’était le seul poste vacant. Ensuite, plus je m’y frottais plus j’aimais et plus j’aime aujourd’hui.

Est-ce une façon différente de travailler entre la femme et l’homme? Y a-t-il des avantages, ou des choses que tu préfères en travaillant pour l’homme?

Oh ouiiiiii……… Avec les hommes il y a moins de chichis, on est moins dans une compétition à savoir qui sera le 1er à sortir la dernière tendance. De mon point de vue, ils en ont rien à faire, ils sont plus distants. Avec l’homme, on est dans un truc qui s’inscrit plus dans le temps alors qu’avec la femme on passe d’une tendance abricot à une tendance poney en un clic. Et puis, travailler avec des mecs c’est plus cool, moins de stress, moins de tous ces petits détails qui parfois me désespèrent avec les femmes.

Aurais-tu un, ou des conseils à donner aux hommes qui ont du mal à trouver leur style vestimentaire ? Ou même, à leur copine qui aurait décidé de les rhabiller de la tête aux pieds ?

Oui, faites ce qui vous plaît du moment que vous assumez, tout passe. Quant à vous, mesdames, arrêtez de vouloir faire de votre moitié une gravure de mode. Un copier coller des tendances barbe, hypster & co. Ça ne sert à rien, vous perdez du temps et de l’argent. Le style de votre homme évoluera de lui-même. Step by step, nul besoin de le pousser.

Parmi tous les shootings que tu as fait, as-tu un souvenir mémorable ou une anecdote à nous raconter?

Ouh là ! Ils sont tous différents et à la fois similaires. Le mieux serait de vous faufiler comme une souris lors d’un prochain shooting.

As-tu des conseils à donner à ceux qui voudraient se lancer dans la mode ou en tant que free-lance?

Accrochez-vous et surtout trouvez des activités, une vie en dehors de la mode.

Parlons voyages, je crois savoir que tu aimes voyager et que tu as visité pas mal d’endroit un peu partout dans le monde. Y-a-t-il un endroit qui t’a particulièrement marqué?

Sans hésitation Lisbonne, une ville bouleversante dans tous les sens du terme. Sa culture, la population, sa nourriture, tout me bouleverse.

Pour finir, aurais-tu des adresses sympas de lieux dans Paris à nous faire découvrir?

Aller prendre un petit apéro à La Garçonnière, une boutique 100% homme mais pas que cela, demandez Victor, il est sympa et en plus c’est un beau gosse qui a un crew. A midi, déjeunez chez La Tarte, c’est trop bon ! Goûtez, vous m’en direz des nouvelles.

Le soir : PAL, le meilleur poulet grillé de Paris.

Fada du vintage, allez chiner chez Marché Noir, Rue Perée et profitez-en pour déguster les meilleures boissons Made in Africa.

 

Crédit photo : Beaauuu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*